vendredi 31 mars 2017

Profil d’un artiste qui a fait vibrer les alentours du Riad à Marrakech


Chaque année le Maroc ouvre ses portes à des évènements culturels qui permettent aux personnes de différents horizons de se retrouver autour d’une passion commune. C’est dans ce contexte que beaucoup de touristes louent le Riad à Marrakech pour assister à des rencontres musicales, à des rencontres autour du théâtre, etc. Casablanca ne fait pas l’exception, chaque année, la cité blanche comme on l’appelle affectueusement abrite le Festival de jazz Jazzblanca qui se tient en général au mois d’avril ou mai. Cette année c’était l’apothéose pour la célébration du dixième anniversaire de cet évènement. Les spectateurs ont pu se régaler des sonorités d’un grand artiste chanteur et guitariste, en la personne du Britannique Charlie Winston. Il a animé la scène aux côtés d’un autre grand artiste : Keziah Jones. Les fans de jazz se souviendront longtemps de la date du 19 avril, date à laquelle ils ont pu se régaler des prestations de ces deux artistes de renommée internationale.

Charlie Winston : une carrière particulière


Charlie Winston a atteint l’apogée de sa carrière en 2009 lorsque son album Hobo a été présenté au grand public. Beaucoup de professionnels et de critiques s’attendaient à ce qu’il commence une descente après avoir ainsi atteint les sommets, mais on a assisté à la situation inverse. Charlie Winston continue de fasciner les foules avec son look de vagabond romantique, à la Bob Dylan. Il continue d’émouvoir le public avec ses titres à succès « In your hands », « My life As A Duck » ou encore « I Love Your Smile ». Autant de titres qui font penser que le talent de l’artiste est inépuisable. Des titres que l’on écoute jusque dans le Riad à Marrakech. 

Charlie Winston est pratiquement né dans la musique, il a vécu son enfance dans un hôtel à Suffolk entouré d’une famille de musiciens tournés vers le folk. Il débarque à Londres lors de la décennie 1990 pour étudier la musique, à 17 ans il pratique déjà de nombreux genres. Son séjour en Inde lui permet de se mettre aux tablas et la reprise enregistrée pour une publicité Volkswagen finit de lui donner une certaine notoriété. Il sort un premier album « Make Way » mais nous sommes encore loin de la renommée. C’est son second album « Hobo » enregistré en quelques jours en 2009 qui lui donne une forte notoriété. Depuis, il  a sorti « Running Still » en 2011 et est très connu même dans le Riad à Marrakech. 

Partez du Riad à Marrakech pour découvrir les lieux d’exception du Maroc



Marrakech est l’une des villes les plus touristiques du Maroc, celle qui attire de nombreux visiteurs, parce qu’elle est ouverte, pleine de lieux à découvrir et que l’on peut ainsi découvrir les charmes de la vie dans un Riad à Marrakech. Certes Marrakech est une ville cible pour les touristes, mais d’autres villes disposent d’atouts qui attirent les touristes et que les autorités souhaitent renforcer en créant de nouvelles infrastructures. La ville d’Agadir est l’une de celles que les touristes aiment bien visiter. La ville d’Agadir bénéficiera bientôt de nouvelles infrastructures dédiées aux touristes, puisque la première phase des travaux de Taghazout Bay est pratiquement achevée. La station de tourisme Taghazout Bay permettra aux touristes de bénéficier de 12 376 lits en plus, dans les 5 prochaines années. Ainsi Agadir pourra accueillir 300 000 touristes de plus et 1,5 million de nuitées par an.

Description du projet Taghazout Bay


En réservant un Riad à Marrakech, on s’installe seulement à quelques heures de la ville d’Agadir où est en train d’être érigé Taghazout Bay. La station touristique sera constituée de produits haut de gamme, des hôtels de luxe, un village de surf, une médina, etc. De cette façon, la ville d’Agadir bénéficiera d’un positionnement haut de gamme, ainsi que le territoire Souss Sahara Atlantic. Taghazout Bay est une station touristique d’un nouveau genre, elle respecte les dernières normes écologiques et de développement durable. À cet effet, un programme de mise à niveau a été mis sur pied pour les populations locales, celles qui résident dans les villages proches de la station, comme Taghazout et Tamraght. C’est ainsi que de nombreux équipements publics ont été installés, et des activités génératrices d’emplois et de revenus créés. 

Taghazout Bay est la première station qui jouit du label Haute Qualité Environnementale (HQE). Ceci se justifie par les nombreuses mesures prises, comme la préservation de l’arganier, les mesures d’efficacité énergétique et de gestion de l’eau, une station d’épuration, l’adoption d’un coefficient d’occupation au sol de 10%, etc. des mesures dont vous pourrez profiter si vous partez de votre Riad à Marrakech pendant quelques jours, en direction d’Agadir. Taghazout Bay s’étend sur une superficie de 615 hectares et propose 90% d’espaces verts pour un investissement global de 10 milliards de dirhams. D’ici 5 années, cette station permettra au tourisme marocain d’atteindre une nouvelle étape.